Un enseignement de qualité en phase avec les enjeux du XXIe siècle

L’enseignement provincial du Hainaut est un acteur important en matière d’offre d’enseignement en Belgique francophone, particulièrement dans le domaine de l’enseignement qualifiant.

Il convient de faire évoluer les offres d’enseignement pour répondre aux besoins actuels et futurs du Hainaut (économique, vieillissement, réchauffement climatique…) et des générations de jeunes qui passent par les filières proposées dans nos établissements.

Proposition : redéployer l’enseignement qualifiant, en synergie avec les bassins Enseignement qualifiant – Formation – Emploi, notamment au niveau des métiers verts et favoriser le développement de filières privilégiant les nouvelles technologies (protection de l’environnement, gestion de l’énergie, gestion des déchets, éco-construction).

Proposition : véritablement mettre en place l’approche orientante.

Proposition : intégrer un module « agriculture biologique » en section horticole.

Par ailleurs, un enjeu supplémentaire est celui de développer l’enseignement en horaire décalé pour faciliter la validation des expériences professionnelles et les réorientations professionnelles.
Ecolo est conscient que certaines politiques menées par les provinces apportent une réelle plus-value pour la collectivité. C’est le cas de l’enseignement qui, grâce aux acteurs de terrain, doit maintenant prendre entièrement sa place face aux défis et enjeux du XXIe siècle.

Proposition : développer l’enseignement en horaire décalé pour faciliter la validation des expériences professionnelles et les réorientations professionnelles.

En ce qui concerne le premier degré de l’enseignement secondaire, l’école provinciale doit prendre l’initiative des pédagogies innovantes, où les élèves les plus faibles seront particulièrement bien accompagnés et où la formation de base sera vraiment maitrisée par tous.

Proposition : contribuer à faire de l’école un lieu de démocratie, de participation active et de citoyenneté.

Améliorer la santé de tous les Hainuyers

Un programme de prévention ambitieux

Les chiffres en matière de santé les plus récents sont inquiétants pour le Hainaut. Si l’espérance de vie est en hausse depuis 20 ans, il n’en ressort pas moins que le fossé se creuse entre le Hainaut et le reste de la Wallonie. Le taux de mortalité reste plus élevé, l’espérance de vie est plus basse. Amplifier les programmes de prévention-santé, en appui des communes, qui promeuvent une alimentation saine pour tous, qui encouragent le sport auprès des jeunes, qui anticipent les pics de chaleur particulièrement nocifs pour les jeunes enfants et les personnes âgées, qui augmentent la qualité de l’air sont des priorités en Hainaut. Par ailleurs, Ecolo s’engage à soutenir l’installation de médecins généralistes et de dentistes pour faire face à la pénurie.

Les personnes ayant un handicap mental, physique ou sensoriel sont des citoyens au même titre que les autres habitants de la province. Leurs spécificités nécessitent néanmoins des réponses adaptées afin qu’elles puissent jouir des mêmes droits ou qu’elles puissent participer au mieux à la vie socioculturelle, économique et politique.

Proposition : Soutenir, coordonner, participer ou être à l’initiative de politiques en faveur de la personne handicapée (accessibilité des lieux publics, citoyenneté, autonomie, soutien aux aidants proches).

Proposition : Coordonner les différents services dédiés à la personne handicapée pour que l’offre sur le territoire soit complète.

Proposition : continuer à engager des personnes porteuses de handicap dans l’administration et jouer un rôle de coordination et de soutien au niveau des communes afin d’atteindre les seuils fixés par la Région wallonne.

Proposition : mettre en place des cantines durables en étendant le projet Proxial (alimentation locale et de saison) développé dans l’enseignement à toutes les institutions d’accueil de personnes porteuses de handicap.

La culture accessible à tous

En matière de culture, les budgets devraient être ré-orientés avec la volonté de venir plus en soutien aux centres culturels plutôt que de développer une politique culturelle provinciale. Par ailleurs, Ecolo propose de soutenir le secteur associatif et les activités qui s’inscrivent dans un développement durable en Hainaut.

Proposition : affecter les budgets culturels de manière objective et transparente selon des critères définis dont celui du développement durable

Share This